Il est de coutume en Europe de travailler la contention des bovins avec des matériaux et barrières métalliques galvanisés. Des équipements intéressants sont pourtant disponibles dans d’autres matières. Ils détiennent des propriétés avantageuses, tant pour les animaux que pour les éleveurs. Comparaison entre les barrières de contention métalliques galvanisées et en celles en polyéthylène (matière plastique).

 

Sommaire

I) Barrières de contention : un poids maîtrisé pour éviter les maux de dos

1) Les maux de dos : le mal du siècle chez les agriculteurs

2) Une profession qui se féminise

II) Des bovins moins stressés avec les barrières de contention en plastique

1) Le polyéthylène pour la réduction du bruit provoqué par les barrières de contention

2) Travailler avec les instincts naturels des animaux grâce aux couleurs des barrières de contention

III) Une fiabilité impressionnante des barrières de contention en polyéthylène

IV) Un système d’accroche ergonomique des barrières de contention, utilisable pour une personne

1) Pas de perte de l’accroche dans l’herbe

2) Deux mains au lieu de trois pour fixer les barrières de contention ensemble

V) Pratique aussi pendant le transport

1) Tous les éléments servent

2) Des barrières de contention faciles à stocker et tout en un

VI) Hygiénique car lavable et imputrescible

VII) Adaptable à toutes les situations

 

Barrières de contention : un poids maîtrisé pour éviter les maux de dos

Les maux de dos : le mal du siècle chez les agriculteurs

Selon les chiffres de la MSA (Mutualité Sociale Agricole)* :
- 1 accident sur 10 concerne le dos des agriculteurs. C’est d’ailleurs majoritairement les éleveurs qui sont visés avec 50% des cas comptabilisés.
- Plus de 40 millions d’euros sont dépensés chez les salariés et les exploitants agricoles pour des lombalgies aigües.
Ces douleurs sont souvent provoquées par les opérations de contention et de manutention des animaux d’élevage. Le poids inférieur des barrières de contention en polyéthylène comparativement au poids des barrières métalliques galvanisées apparaît donc comme l’un des principaux avantages de ces derniers équipements.
Une barrière Duracorral de chez Duraplas pèse ainsi seulement 30 kilos pour 3,20 mètres de longueur. L’équivalent en matériaux métalliques peut peser jusqu’à 25 % de poids en plus.

Une profession qui se féminise

Avec la féminisation du métier d’agriculteurs, l’aide familiale (souvent retraitée) et la volonté de réduire la pénibilité du travail, les barrières en polyéthylène ont ainsi une vraie place à prendre dans les élevages français.
Les cabinets de vétérinaires ruraux profitent aussi des avantages de ces produits légers, d’autant que leur salariat est composé majoritairement de femmes.

Des bovins moins stressés avec les barrières de contention en plastique

Le polyéthylène pour la réduction du bruit provoqué par les barrières de contention

Les barrières de contention métalliques sont une vraie source de stress pour les animaux. Lors de la manipulation, il est fréquent qu’elles s’entrechoquent provoquant un stress auditif chez les bovins.
La matière plastique permet de réduire l’anxiété des animaux, ce qui facilite forcément la contention et la manipulation des animaux.
Apaisés, ils se laissent plus facilement diriger vers le lieu choisi par l’éleveur.

Travailler avec les instincts naturels des animaux grâce aux couleurs des barrières de contention

Les barrières de contention en polyéthylène sont disponibles en couleur. Généralement, on conseille le blanc ou le vert.
Le blanc sert à contenir les animaux. La couleur, bien visible, est un rempart que les bovins n’oseront pas franchir, ni approcher.
Au contraire, le vert, notamment dans un environnement prairial, est utilisé pour construire le couloir vers lequel les animaux sont dirigés, juste avant la cage de contention, pour entrer dans la bétaillère.
Cette couleur est plus discrète à leurs yeux. Ils s‘y dirigeront plus naturellement.

Demander une démonstration gratuite !

Une fiabilité impressionnante des barrières de contention en polyéthylène

Des tests de résistance mécanique ont montré la supériorité des barrières de contention en polyéthylène. Elles résistent mieux à la déformation que leurs homologues métalliques. Une fois la pression sur la matière libérée, elles reprennent leur forme originale. Leurs propriétés élastiques sont impressionnantes.
Leur résistance à la déformation et la rupture est acquise grâce au processus de fabrication. Elles sont fondues et refroidies très lentement.

Un système d’accroche ergonomique des barrières de contention, utilisable pour une personne

Pas de perte de l’accroche dans l’herbe

Pour aligner des barrières de contention les unes derrière les autres et ainsi fabriquer un parc de contention, des accroches sont utilisées sur les deux systèmes.
Dans le cas des barrières en polyéthylène, l’accroche est fixée aux barrières. Elle est ainsi disponible aisément, sans possibilité de la perdre dans l’herbe. Un trou oblong permet une accroche simple, même dans le cas d’un dévers ou d’une irrégularité du sol.

Deux mains au lieu de trois pour fixer les barrières de contention ensemble

Grâce à son poids faible et au système d’accroche ingénieux, deux mains suffisent pour assembler deux barrières entre elles, au contraire des barrières de contention métalliques, qui nécessitent souvent la présence de deux personnes.

Pratique aussi pendant le transport

Tous les éléments servent

Le système de contention avec barrières de contention en polyéthylène de Duraplas est conçu comme un tout, où aucun élément n’est inutile.
La cage de contention se transforme ainsi en élément de transport des barrières grâce au système d’accroche 3 points. Seize barrières peuvent être positionnées dans le système, ce qui laisse la possibilité de travailler avec un parc de contention spacieux.

Des barrières de contention faciles à stocker et tout en un

En plus d’un transport aisé, il sera facile de stocker la structure dans un endroit peu encombrant durant l’hiver. La structure est résistante aux UV et au gel (-45°). Au printemps, tous les éléments sont disponibles en un seul endroit pour la mise à l’herbe.

Demander une démonstration gratuite !

Hygiénique car lavable et imputrescible

La structure en polyéthylène est facilement lavable au jet haute pression et imputrescible. La durabilité de la structure dans le temps a été étudiée au plus près. L’investissement est ainsi rentable sur la durée de vie prolongée des éléments.

Adaptable à toutes les situations

La structure est composée de barrières en polyéthylène et d’une cage de contention. Il est ainsi possible d’utiliser les barrières les unes avec les autres pour constituer un simple parc de contention.
Lorsque le chargement des animaux est nécessaire, la cage de contention est installée en plus d’un couloir de contention pour mener les bêtes à la bétaillère.
L’angle des barrières de la cage de contention est adaptable à toutes les bétaillères pour une montée des animaux sans stress.

 

*Lien MSA

*Lien Agrireseau