L’épandage d’engrais liquide doit se faire à un stade précis de la culture. L’équipement sur l’exploitation et l’organisation liée à la pulvérisation doivent être pensés pour pouvoir réaliser l’opération sans accroc et au bon moment. L’investissement dans une cuve de transport peut par exemple être apprécié aujourd’hui, aux vues de l’agrandissement des surfaces des exploitations pour gagner en temps de transport. La précision des apports et le respect des bonnes pratiques n’en seront que meilleurs. Revue de quelques conseils pratiques à prendre en compte pour ne pas être pris au dépourvu.

Disposer de l’équipement adéquat pour épandre l’engrais liquide

Qui dit épandage d’engrais liquide dit forcément pulvérisateur. Les critères de choix de votre matériel dépendront de l’utilisation que vous en ferez. Pamir ceux-ci, réfléchissez à votre budget, au nombre d’hectares à pulvériser, aux différents produits à épandre pendant la saison et au tracteur utilisé.

Pensez également à renouveler vos cuves de stockage d’engrais. Il est plus facile de gérer le remplissage de votre pulvérisateur avec un produit disponible sur place. Les fournisseurs de cuves disposent aujourd’hui de produits fiables et de capacités diverses. Le matériau polyéthylène avec traitement UV est très apprécié par les professionnels pour sa légèreté et sa fiabilité.

 

Découvrez ici combien vous pouvez économiser en achetant l'engrais liquide en morte saison:

cours-engrais

Avec ces cuves, vous aurez ainsi plus de souplesse quant aux fenêtres météo disponibles. Si vous choisissez le stockage de l’engrais liquide chez votre organisme stockeur ou votre coopérative, prenez en compte un temps de latence en fonction du nombre de personnes souhaitant acheter le produit en même temps que vous ! La file peut être longue au comptoir.

Être organisé pour prévoir le remplissage du pulvérisateur rapidement

Il ne sert à rien de vouloir pulvériser si votre cuve de stockage est vide. Pensez à remplir la cuve en amont des périodes où vous utilisez l’engrais liquide. Certaines dates sont d’ailleurs plus propices en termes de tarif. Commandez en morte saison et disposez du produit à votre gré pour optimiser le potentiel de vos cultures.

Attention, pour peu que vous ayez rempli la cuve avec un autre produit et qu’il ait laissé des dépôts, il y a de fortes chances que les buses de votre pulvérisateur se bouchent! Certains mélanges comme les nouveaux engrais qui contiennent azote, souffre, phosphore et potasse peuvent générer des dépôts surtout si vous n'avez pas de cuve équipée de système de malaxage.

Toutes les informations sur les cuves de stockage d'engrais liquide équipées d'un système de brassage

Pour pallier à ces inconvénients, il vous faudra laver votre cuve. Si vous avez opté pour une cuve avec un trou d’homme, vous aurez plus de facilité à réaliser l’opération. Les cuves DURAPLAS en disposent et proposent même des parois intérieures lisses permettant un nettoyage facile. Préférez un jet à haute pression avec de l’eau froide ou chaude mais à une température adaptée au support. Référez-vous à la notice d’instruction pour ce point.

Economiser du temps et de l’argent en investissant dans une cuve de transport d’engrais liquide

Les exploitations agricoles sont de plus en plus grandes. En conséquence, la distance entre l’exploitation agricole et les parcelles augmente également. Si vous souhaitez gagner du temps, optez pour une cuve de transport d’engrais liquide.

Elles font office de tampon de réserve pour ne pas devoir faire des allers-retours intempestifs entre les différentes parcelles et votre exploitation agricole ou la coopérative.

En fonction de votre situation, il vous sera même plus économique d’investir dans une cuve de transport en optant pour un pulvérisateur de moindre capacité. Il est intéressant de noter que le transport d'engrais dans une cuve est beaucoup plus rapide que le transport d'un pulvérisateur plein: l'effet de ballant est accentué sur un pulvérisateur aux roues fines et au centre de gravité plus haut. De plus les cuves de transport peuvent être équipées d'un système anti-ballant complémentaire de type Ball Baffle, ce qui est impossible dans le pulvérisateur.

Certains modèles du marché sont facilement déplaçables sur un châssis roulant règlementaire et homologué sur route. C’est le cas chez DURAPLAS qui a même développé un système de fixation rapide dénommé « Rapidmount system ». La fixation se fait par axe au pied de la cuve de façon exclusive. Il permet d’éviter l’attache par des sangles qui ont pour inconvénient de faire bouger l’ensemble. Avec la vitesse, une cuve en polyéthylène, semi-rigide, devient lâche, et soudainement la sangle se débloque et la cuve se détache.

Prendre en compte les impondérables sur une exploitation agricole

D’autres facteurs ne sont pas facilement appréhendés sur une exploitation agricole. C’est le propre de la nature. Mais les prendre en compte permet de planifier les tâches de manière plus apaisées sur l’exploitation.

La météo est sans doute l’élément le moins prévisible. Il existe de très bonnes applications météo aujourd’hui. Vous pouvez même investir dans une ou plusieurs stations sur l’exploitation, seul ou à plusieurs.

Dans tous les cas, essayez de caler l’épandage d’engrais liquide dans une fenêtre météo assez longue pour réaliser l’épandage sur toutes les surfaces de l’exploitation concernée. Généralement, il vous faudra cibler une période pluvieuse. Arvalis préconise de petites pluies 3 jours après l’apport et ce, pour une absorption optimale Il s’agit aussi d’éviter le risque de volatilisation par temps sec, chaud et venteux.

Pensez aussi à utiliser un engrais inhibiteur d'uréase, arrêtant la volatilité de l'azote! Découvrez ici tous les avantages du thiosulfate d'ammonium